Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Cauchemar à Londres : La dangereuse expérience d’une étudiante de 18 ans

Par une nuit froide, une étudiante étrangère de dix-huit ans est kidnappée par un chauffeur de taxi. Voyant le chauffeur s’approcher d’elle, elle lutte désespérément… Soudainement, le chauffeur est miraculeusement ramené vers son siège et la reconduit chez elle. Comment cela est-il possible ?

22 August 2018

Lorsque j’avais 18 ans, je suis allée étudier seule à Londres. Une nuit, ma collègue de classe m’a invitée à aller dîner avec elle. Il était 23h30 lorsque nous avions terminé le repas. Ma collègue m’a offert de me raccompagner chez moi, mais j’ai poliment refusé. Le restaurant n’était pas trop loin de ma maison. Je pourrais donc prendre un autobus de nuit. Toutefois, aucune trace de l’autobus a apparu après une heure d’attente. De plus, il commençait légèrement à pleuvoir. Les piétons et les voitures étaient de moins en moins nombreux. En me remémorant la mauvaise réputation du quartier et les vols à mains armées qui s’étaient fréquemment produits dans ce quartier, je n’ai pu m’empêcher de craindre de rencontrer des mauvaises personnes. À ce moment, j’ai vraiment regretté être sortie le soir.

Cauchemar à Londres La dangereuse expérience d’une étudiante de 18 ans

C’est alors qu’un taxi s’est arrêté devant moi. Le chauffeur a descendu la vitre et m’a demandé ce qui se passait. Il me dit que les chauffeurs d’autobus étaient en grève et qu’il pouvait me ramener chez moi. Le taxi me paraissait normal, mais j’ai hésité à l’idée d’être seule dans la voiture d’un homme à cette heure de la nuit. Regardant aux alentours, j’ai remarqué que tous les magasins étaient fermés et qu’aucune voiture ne circulait sur la route. De plus, la pluie tombait toujours et je frissonnais à cause du froid. J’ai dû donc accepter son offre.

Assise dans la voiture, j’étais agitée. Je regardais de temps en temps la route à travers la vitre et pouvais voir le chauffeur du coin de l’œil. En observant le paysage inconnu à l’extérieur de la voiture, j’ai réalisé que quelque chose n’allait pas. Lorsque je me suis rendue compte que la voiture empruntait plusieurs routes de montagne, j’étais très étonnée. Ce n’était pas la route vers chez moi. À cet instant, j’étais terriblement effrayée et ne cessais de penser au cas de meurtres relatés dans les nouvelles… Je n’ai pas osé continuer à y réfléchir. J’ai imploré le chauffeur d’une voix tremblante : « Ce n’est pas la bonne direction. Je vis dans le bloc XX. Pouvez-vous me ramener chez moi... ? » Le chauffeur est resté froid et muet. Il a continué de regarder droit devant lui et a poursuivi la route. Son silence m’a rendue encore plus effrayée que je ne l’étais. Je me suis accrochée à la portière de la voiture en essayant de l’ouvrir, mais elle avait été verrouillée. La voiture roulait à grande vitesse. Je me sentais comme un agneau qu’on amène à l’abattoir. Prier Dieu et L’implorer de m’apporter de l’aide était la seule chose à faire.

Soudainement, la voiture s’est arrêtée et le chauffeur a éteint le moteur. J’ai regardé aux alentours et j’ai remarqué que nous étions dans un stationnement. Autour de nous, tout était sombre et il n’y avait personne aux alentours. Seuls les phares de la voiture étaient allumés. J’avais de gros soucis. J’étais terrifiée. J’ai pleuré et supplié le chauffeur de me ramener chez moi. Il n’a rien répondu. J’ai tenu la poignée fermement en essayant d’ouvrir, mais tout est parti en vain. À ce moment, les images des meurtres relatés à la télévision m’ont assaillie. J’ai réalisé que j’étais tombée sur une mauvaise personne.

Le chauffeur s’est retourné pour me regarder. Avec ses lunettes, ses yeux ont l’air briller d’une lueur froide alors qu’il s’approchait lentement de moi. Son demi-sourire et son expression perverse rendaient son visage encore plus froid et hostile. Je me suis collée contre la portière de la voiture, apeurée et espérant pouvoir m’échapper. Je criais fortement : « Je suis croyante. Je crois en Dieu… » Alors qu’il me surplombait de peu, tout un coup il a été miraculeusement ramené vers son siège et a involontairement démarré la voiture. Avant que je ne puisse réagir, la voiture était en marche. J’ai su que c’était Dieu qui m’avait sauvée à ce moment, car le cœur et l’esprit des hommes sont dans les mains de Dieu, Les pensées des hommes peuvent également changer par le pouvoir de Ses pensées. Quand le chauffeur a voulu me faire du mal, Dieu a simplement, par Ses pensées, stoppé les tendances malsaines du chauffeur. La Bible dit : « Le coeur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Éternel ; Il l’incline partout où il veut.» (Proverbs 21:1). J’ai silencieusement remercié Dieu !

Je ne savais pas ce qui se passerait par la suite, mais je savais que Dieu était mon seul espoir. J’ai prié le Seigneur sans interruptions…

Je n’ai pas cessé de regarder par la vitre et je ne sais pas combien de temps s’est écoulé avant que le paysage me semble familier. Le taxi s’est finalement arrêté à la porte de mon immeuble et la portière s’est ouverte. J’ai poussé un soupir de soulagement et je suis sortie de la voiture à la hâte. J’ai couru jusqu’à ma chambre comme si ma vie en dépendait et j’ai verrouillé la porte. Je me suis cachée dans ma chambre et ma respiration s’est apaisée lorsque j’ai vu que la voiture a été démarrée. Il en fallait de peu Grâce à Dieu pour Sa protection ! Merci de m’avoir délivré du mal !

La pluie tombait toujours et la lumière des lampadaires éclairait faiblement la rue. Je me suis couchée sur mon lit et, pendant un long moment, je ne pouvais m’endormir. Je me demandais combien de personnes dans le monde seraient en situation de danger. Parmi celles-ci, combien succomberaient à une mort tragique et combien seraient sauvées comme moi ?

Quelques jours plus tard, j’ai appris en lisant le journal qu’une mannequin avait été retrouvée morte dans caniveau près de chez moi. Je me suis rappelée mon expérience lors de cette journée pluvieuse. Si ce n’était pas de la protection de Dieu, j’aurais pu voir ma vie se terminer dans un pays étranger et lointain ou encore être victime de violence ayant des conséquences désastreuses pour ma vie.

Grâce à Dieu ! Après cette expérience, j’ai vu que Dieu domine et contrôle toutes les choses. Quand nous sommes en danger, Dieu nous délivre du mal si nous Le prions. La Bible dit : « Au chef des chantres. Des fils de Koré. Sur alamoth. Cantique. Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse. » (Psaumes 46,1-2).

Auteur : Titie, Nouvelle-Zélande

Traduction par Amélie Bergeron

Recommandation:La main de Dieu nous protège du feu

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

La grâce de Dieu

La grâce de Dieu

« La grâce de Dieu » : Cette fournit des témoignages que des chrétiens reçoivent la grâce de Dieu.

La protection de Dieu : un témoignage sur la survie miraculeuse de mon petit-fils de six ans

Wang Yi, qui est chrétienne, a un petit-fils qui a été impliqué dans un accident de route, et lorsque la nouvelle lui est parvenue, son petit-fils était déjà en cours de traitement à l’hôpital. Elle s’est sentie faible et peinée. Alors, elle a prié Dieu et compté sur Dieu et, après avoir confié son petit-fils à Dieu, un miracle se produisit !

4 décembre 2018 7 min de lecture
La protection de Dieu : un témoignage sur la survie miraculeuse de mon petit-fils de six ans
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?