Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Témoignage d’une chrétienne : Mon cancer de l’utérus a été miraculeusement guéri

Jingsi était autrefois une patiente atteinte du cancer qui a été « condamnée à mort ». Elle a fait confiance à Dieu avec un cœur sincère et, par conséquent, son cancer de l’utérus a été miraculeusement guéri. C’est le pouvoir puissant de Dieu qui lui a sauvé la vie.

12 October 2018

Bonjour frères et sœurs,

Je remercie le Seigneur pour cette chance qui me permet de témoigner des actes merveilleux qu’Il a accomplis sur moi. Chaque fois que j’entends ce cantique, j’évoque toujours mes souvenirs d’il y a dix ans : « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent… Tous les jours de ma vie, tous les jours de ma vie, sûrement la bonté, la bonté et la miséricorde me suivront. La bonté et la miséricorde me suivront tous les jours de ma vie ».

Je me souviens que c’était en mai 2007. Au printemps, les arbres dehors éteignaient les bourgeons verts et les herbes étaient teintées de vert. Il y avait un signe de vie partout. Cependant, moi qui était allongé sur le lit de malade, je sentais que tout était gris…

« Maman, repose-toi et je vais payer tes frais médicaux. » En regardant mon fils partir, j’ai pensé : vous me laissez tous dans le noir, ne me dites pas la vérité, et m’ont même transféré de l’hôpital général à l’hôpital de la tumeur. Cela ne va pas. Je dois savoir ce qui s’est passé. Ensuite, je l’ai discrètement suivi et j’ai vu inconsciemment ces mots écrits sur le diagnostic : « une tumeur maligne ». À ce moment, je ne pouvais pas croire à mes yeux. Je lui ai pris mon dossier médical et j’ai vu que j’avais vraiment un cancer. Ensuite, mon fils m’a dit évasivement : « Maman, le médecin a diagnostiqué un cancer de l’utérus. Ça a progressé à l’étape 3A. Tu dois être hospitalisé pour une chimiothérapie maintenant. Il a dit que tu n’as que trois mois pour vivre ».

Ces mots m’ont frappé comme un tonnerre dans un ciel clair. J’ai pensé : est-ce que je rêve ? Je suis si jeune ; comment se fait-il que je souffre de ce type de maladie en phase terminale ? Il y a tellement de gens sur terre, mais pourquoi est-ce que je contracte cette maladie ? Même si je me suis précipité désespérément pour gagner beaucoup d’argent, à quoi ça sert ? Peut-il sauver ma vie ? Si je meurs, que va-t-il arriver à ma famille et à mes enfants ? En pensant à cela, j’ai senti le désespoir dans mon cœur et je ne savais pas comment je rentrais dans la salle avec des pas lourds.

Les jours suivants, j’ai baigné mon visage avec de larmes chaque jour en me disant : La maladie est si grave, alors comment peut-on la guérir ? Chaque fois que je voyais mes compagnons de maladie décéder, j’étais terrifiée à l’idée de mourir. Juste comme je vivais dans la douleur et le désespoir, j’ai lu les paroles de Dieu : « Quand survient la maladie, c’est dû à l’amour de Dieu et Ses bonnes intentions sont certainement derrière cela. Même quand ton corps endure la souffrance, n’accepte aucune idée de Satan. Loue Dieu au milieu de la maladie et réjouis-toi en Dieu au milieu de ta louange. Ne te décourage pas face à la maladie, continue à chercher, ne perds jamais espoir et Dieu fera briller Sa lumière pour toi. Jusqu’à quel point Job a-t-il été fidèle ? Dieu Tout-Puissant est un médecin tout-puissant ! Rester dans la maladie, c’est être malade, mais rester dans l’esprit, c’est être bien. Si tu n’as qu’un seul souffle, Dieu ne te laissera pas mourir » (Extrait de « La sixième déclaration »). Après avoir lu les paroles de Dieu, j’ai versé des larmes d’excitation. Ses paroles m’ont donné foi et force. J’ai pensé : c’est vrai ! Dieu est tout-puissant. Même si je n’ai qu’un souffle, je ne mourrai pas si ce n’est pas permis par Lui. Je me suis rappelé que depuis que je tombais malade, j’avais vécu dans l’inquiétude et la peur et n’avais aucune foi en Dieu. Je ne pouvais pas m’empêcher de m’agenouiller pour prier Dieu : « O Dieu ! Ma vie et ma mort sont entre tes mains. Maintenant, je me confie à toi. S’il Te plaît, donne-moi foi et force ».

Afin de faciliter mon traitement, mon fils a loué une maison près de l’hôpital de la ville. J’ai dû être hospitalisé pendant sept jours pour recevoir la chimiothérapie tous les vingt jours. Cela m’a causé de grandes souffrances, notamment des maux intestinaux et des maux de dos, des vomissements et un engourdissement. J’ai tellement souffert, comme si beaucoup de fourmis me rongeaient les os, ce qui rendait la mort plus attirante pour moi que la vie. Juste au moment où je ressentais le plus de douleur, mon fils a amené des frères dans le Seigneur chez moi pour me rendre visite. Ils m’ont communiqué la volonté de Dieu : « Dieu a créé toutes les choses dans l’univers et, encore plus, Il en est responsable. Dieu est tout-puissant. Nos vies sont toutes entre ses mains. Par conséquent, tant que nous avons foi en Dieu et que nous dépendons davantage de lui, nous verrons alors ses actes… » Puis ils ont prié pour moi.

Après avoir écouté leur communion, je me suis senti tellement émue que j’ai pleuré. Je ne pouvais que tomber à genoux et prier : « O Dieu ! Je crois que ma vie et ma mort sont entre Tes mains. Maintenant je Te confie ma vie. Quel que soit le résultat final, je serai prête à obéir ». Dès lors, que je sois à la maison ou que je reçoive un traitement de chimiothérapie à l’hôpital, je lisais les paroles de Dieu et apprenais à chanter des hymnes de louange chaque jour. De plus, mes frères et sœurs m’ont souvent rendu visite et ont prié pour moi. Petit à petit, j’étais pleine de foi dans le Seigneur et de joie et de paix dans mon cœur.

Témoignage d’une chrétienne Mon cancer de l’utérus a été miraculeusement guéri

Une fois que j’ai été examiné à l’hôpital, il s’est avéré que mon compte de globules blancs était très bas (3, tant que le normal se situe entre 6 et 7). Le médecin m’a demandé de prendre des médicaments susceptibles d’augmenter le nombre de globules blancs et a déclaré : « Si votre nombre de globules blancs n’augmente pas, cela signifie que votre immunité est très réduite. Juste pour cette raison, un patient est mort la veille d’hier ». Après avoir entendu cela, j’avais tellement peur que la mort approchât. À ce moment-là, je continuais à prier dans mon cœur : « O Dieu ! Le médecin a dit que mon taux de globules blancs était très bas maintenant ; si cela n’augmente pas, je serai isolée et mourrai même. Oh mon Dieu ! J’ai très peur en ce moment. S’il Te plaît donne-moi la foi. Je Te le confierai si je vis ou meurs. Amen ! » Après avoir prié, mon cœur était en paix. Dieu merci ! Plusieurs jours plus tard, mon compte de globules blancs a augmenté et j’ai traversé la crise. Je me sentais au-delà de l’excitation et je savais dans mon cœur que le Seigneur était toujours à mes côtés, veillant et me protégeant.

Pendant le traitement à l’hôpital, chaque fois que je me sentais malade après une chimiothérapie, j’écoutais des cantiques, oubliant sans le savoir que j’étais un patient. Au contraire, après que les autres patients du service aient reçu la chimiothérapie, certains ne pouvaient pas manger, vomissaient et souffraient de diarrhée ; chacun d’entre eux vivait dans la peur sans crainte et ils craignaient de mourir s’ils ne pouvaient pas être guéris ; certains sont décédés dans un court laps de temps.

Un jour, voyant que j’étais très heureuse tous les jours, même si je souffrais aussi d’un cancer, l’un des membres de la famille d’un patient m’a demandé : « Comment se fait-il que vous ne vous sentiez pas malade ou vomissiez mais que vous pouvez manger et que vous avez toujours l’air si bien ? Vous n’avez pas l’air d’un patient. C’est si étrange ! Avez-vous des pouvoirs surnaturels ? » À ses mots, j’ai pensé : je n’ai pas de pouvoirs surnaturels, mais je crois en Dieu. C’est Dieu qui me protège et accorde la paix et la joie sur moi. Grâce à Dieu !

Après avoir reçu la chimiothérapie une fois donnée, je suis allée à l’hôpital pour faire un bilan de santé. Le médecin m’a dit avec surprise : « Les cellules cancéreuses ont disparu et tous les aspects de votre corps sont revenus à la normale ». Après avoir appris la nouvelle, ma famille et moi avons versé des larmes d’excitation et de gratitude et nous savions tous que c’était le pouvoir puissant du Seigneur qui me guérissait.

La Bible dit : « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent » (Psaumes 23, 4). Après avoir vécu la maladie, j’ai senti que Dieu était toujours avec moi et veillait et me protégeait. Lorsque j’ai subi le plus grand tourment pendant la chimiothérapie, ce sont les paroles de Dieu qui m’ont soutenu. Sans la guidance de Ses paroles, je n’aurais pas vécu jusqu’à présent.

À l’époque, le médecin m’a dit que je n’avais que quelques mois à vivre. Cependant, après dix ans, je vis toujours bien et ma santé est normal. Personne ne peut être responsable de la vie et de la mort des gens et le destin de chacun est contrôlé par les mains de Dieu. Dieu merci ! C’est Lui qui m’a sauvé et m’a donné une seconde chance à la vie. À chaque fois que j’y pense, je me dis en silence : À partir de maintenant, je vais certainement croire en Dieu correctement et rembourser Son amour pour moi.

Grâce à Dieu ! Mes frères et sœurs, j’ai fini de partager mon expérience !

Auteur : Jingsi, USA

Traduction par FERREIRA

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

La grâce de Dieu

La grâce de Dieu

« La grâce de Dieu » : Cette fournit des témoignages que des chrétiens reçoivent la grâce de Dieu.

Le cancer m’a fait comprendre le sens de la vie

Je suis une femme au foyer ordinaire. La famille de mon mari me méprisait parce que j’étais sans travail et peu instruite. Mon mari lui-même me ridiculisait et me traitait de plouc. C’est pourq…

5 juin 2018 7 min de lecture
Le cancer m’a fait comprendre le sens de la vie
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?