Menu

Dieu Lui-même, l’Unique I (Extrait XII)

00:00
00:00
Dieu Lui-même, l’Unique I (Extrait XII) Dieu Lui-même, l’Unique I (Extrait XII)
00:00/ 00:00

L’autorité elle-même peut être expliquée comme la puissance de Dieu. Premièrement, on peut dire avec certitude que l’autorité et la puissance sont positives. Elles n’ont aucun rapport avec quelque chose de négatif ni avec les êtres créés ou non créés. La puissance de Dieu est capable de créer des choses de toute forme qui ont la vie et la vitalité et cela est déterminé par la vie de Dieu. Dieu est la vie, donc Il est la source de tous les êtres vivants. En outre, l’autorité de Dieu peut faire en sorte que toutes choses vivantes obéissent à toute parole de Dieu, c’est-à-dire qu’elles viennent à la vie selon les paroles de la bouche de Dieu et qu’elles vivent et se reproduisent sur l’ordre de Dieu, ensuite Dieu gouverne et commande tous les êtres vivants, et il n’y aura jamais de déviation pour toujours et à jamais. Aucune personne ou aucun objet n’a ces choses ; seul le Créateur possède et porte une telle puissance, et donc c’est ce qu’on appelle l’autorité. C’est l’unicité du Créateur. Comme tel, indépendamment du fait que ce soit le mot « autorité » lui-même ou l’essence de cette autorité, chacun ne peut être associé au Créateur que parce qu’il est un symbole de l’identité unique et de l’essence unique du Créateur et qu’il représente l’identité et le statut du Créateur ; en dehors du Créateur, aucune personne ou aucun objet ne peuvent être associés au mot « autorité ». C’est une interprétation de l’autorité unique du Créateur.

Bien que Satan ait regardé Job avec des yeux avides, sans la permission de Dieu, il n’a pas osé toucher un seul cheveu sur le corps de Job. Bien qu’il soit intrinsèquement mauvais et cruel, après que Dieu lui a donné Son ordre, Satan n’avait d’autre choix que de se conformer à l’ordre de Dieu. Et ainsi, même si Satan était aussi frénétique qu’un loup parmi les brebis quand il rencontra Job, il n’osa pas oublier les limites que Dieu lui avait fixées, n’osa pas violer les ordres de Dieu et, dans tout ce qu’il fit, Satan n’osa pas dévier des principes et des limites des paroles de Dieu. N’est-ce pas un fait ? De cela, on peut voir que Satan n’ose contrevenir à aucune des paroles de l’Éternel Dieu. Pour Satan, toute parole de la bouche de Dieu est un ordre, une loi céleste et une expression de l’autorité de Dieu, car derrière chaque parole de Dieu, la punition de Dieu pour ceux qui violent les ordres de Dieu et ceux qui désobéissent aux lois célestes et s’y opposent est sous-entendue. Satan sait clairement que s’il viole les ordres de Dieu, alors il doit accepter les conséquences d’avoir transgressé l’autorité de Dieu et de s’être opposé aux lois célestes. Et quelles sont ces conséquences exactement ? Inutile de dire qu’elles sont, bien sûr, sa punition de la part de Dieu. Les actions de Satan envers Job étaient simplement un microcosme de sa corruption de l’homme et, quand Satan accomplissait ces actions, les limites que Dieu fixait et les ordres qu’Il donnait à Satan n’étaient qu’un microcosme des principes derrière tout ce qu’Il fait. En outre, le rôle et la position de Satan dans cette affaire étaient simplement un microcosme de son rôle et de sa position dans l’œuvre de la gestion de Dieu, et l’obéissance complète de Satan à Dieu dans sa tentation de Job n’était qu’un microcosme de la manière dont Satan n’a pas osé présenter la moindre opposition à Dieu dans l’œuvre de la gestion de Dieu. Quel avertissement ces microcosmes vous donnent-ils ? Parmi toutes choses, y compris Satan, aucune personne ou aucune chose ne peuvent transgresser les lois et édits célestes établis par le Créateur, et aucune personne ou aucune chose n’osent violer ces lois et ces édits célestes, car aucune personne ou aucun objet ne peuvent modifier la punition que le Créateur inflige à ceux qui leur désobéissent ni ne peut y échapper. Seul le Créateur peut établir des lois et des édits célestes, seul le Créateur a la puissance de les mettre en œuvre et seule la puissance du Créateur ne peut être transgressée par aucune personne ou aucune chose. C’est l’autorité unique du Créateur, cette autorité est suprême parmi toutes choses, et donc il est impossible de dire que « Dieu est le plus grand et Satan est le numéro deux ». À l’exception du Créateur qui possède l’autorité unique, il n’y a pas d’autre Dieu !

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I »

Hymne de la parole de Dieu

L’autorité de Dieu est un symbole de Son identité

Dieu est vie, la source de tout être vivant. Par Son autorité, tout obéit à Ses paroles, tout existe en accord avec Ses paroles, par Ses ordres, tout vit, se reproduit. Dieu dirige tout être vivant, et Il ne tolérera jamais d’écart, jamais. La puissance de Dieu peut créer des choses de toute forme et possédant vie et vitalité. Cela est déterminé par la vie de Dieu.

Rien ni personne d’autre ne détient ce pouvoir. Le Créateur est le seul à le détenir. C’est symbole de l’unicité de Son identité, Son essence, Son statut ; c’est cela l’autorité. Dieu dirige tout être vivant, et Il ne tolérera jamais d’écart, jamais. La puissance de Dieu peut créer des choses de toute forme et possédant vie et vitalité. Cela est déterminé par la vie de Dieu.

Souviens-toi, en dehors de Lui, rien ni personne n’a rien à voir avec le mot « autorité » ou son essence. Dieu dirige tout être vivant, et Il ne tolérera jamais d’écart, jamais. La puissance de Dieu peut créer des choses de toute forme et possédant vie et vitalité. Cela est déterminé par la vie de Dieu.

Extrait de « Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux »

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.